DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : suspectés de terrorisme international, ils n'étaient que des amateurs d'armes anciennes


Hongrie

Hongrie : suspectés de terrorisme international, ils n'étaient que des amateurs d'armes anciennes

Quelques jours après une vaste saisie de produits chimiques et d’armes en Hongrie, il s’avère que les suspects n’avaient rien de terroristes mais ne sont que des collectionneurs de matériel de la Seconde guerre mondiale.

L’unité spéciale anti-terroriste hongroise est désormais la risée du pays… Il faut dire que son directeur s’est vanté sur tous les médias d’avoir démantelé une cellule “terroriste” aux multiples ramifications internationales.

C’est en cherchant des vieilles armes sur un ancien champ de bataille que quatre jeunes hommes ont été arrêtés.

L’un des interpellés, finalement relaxé par un juge, a expliqué que les produits chimiques devaient servir à fabriquer des feux d’artifice.

L’affaire, en plus de tourner en ridicule les services spéciaux hongrois, n’est pas faite pour rassurer la population.

Zsolt Molnar est est le président du comité de sûreté nationale au parlement :
“Après les attentats de Paris, on ne peut pas laisser le public dans le flou et l’incertitude, et jouer avec la peur du terrorisme, ou rien qu‘évoquer ce sujet à mauvais égard est inacceptable”.

A Budapest, notre correspondante Andrea Hajagos :
“Sur les réseaux sociaux beaucoup se moquent du Centre anti-terrorisme. Mais si il ne s’agit apparemment pas de terrorisme, beaucoup pensent que l’affaire ne doit pas être prise à la légère”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La France et la Russie vont coordonner leurs frappes en Syrie