DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Climat : la reine d'Angleterre invite les pays du Commonwealth a montrer l'exemple


Malte

Climat : la reine d'Angleterre invite les pays du Commonwealth a montrer l'exemple

La reine d’Angleterre en ambassadrice du climat.
A deux jours de la COP21 à Paris, la reine Elisabeth a ouvert vendredi à Malte le sommet des 53 nations du Commonwealth dont est le chef de l’Etat pour 18 d’entre eux.
Un sommet consacré en grande part au réchauffement climatique.
Issue de l’ancien empire britannique, le Commonwealth regroupe un quart des pays du monde et 2 milliards d’habitants dont certains dans le pacifique sont directement menacées par la montée des océans.

“Au cour de cette rencontre a déclaré la reine, le Commonwealth va devoir faire preuve de leadership, souvent par des moyens concrets pour un agenda mondial en se basant sur une contribution distincte de nos membres.”

La viste de la reine à Malte ressemble aussi à un pélerinage plus personnel.
Elisabeth et le principe Philip, son mari y ont connu leurs deux plus belles années entre 1949 et 1950, quand lui était officier de la marine et qu’elle n‘était pas encore reine.

Le climat, une affaire de famille. Jeudi, le prince Charles, son fils, lui aussi présent à Malte, a espéré un accord à la COP21 qui “déterminera, la survie de notre espèce”, a-t-il rappelé.
Un appel du pied alors que plusieurs pays du Commonwealth comme l’Inde, le Pakistan ou l’Australie font partie des plus gros pollueurs. Leurs propositions n’ont pas satisfait pour l’instant les organisateurs de la COP21.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Pape dénonce "l'injustice atroce" subie par les pauvres au Kenya