DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali: deux casques bleus et un civil tués dans l'attaque d'une base de l'ONU


Mali

Mali: deux casques bleus et un civil tués dans l'attaque d'une base de l'ONU

Des hommes armés ont attaqué une base des Casques Bleus à Kidal, dans le Nord du Mali, la nuit dernière. Quatre ou cinq roquettes seraient tombées dans l’enceinte. Les assaillants étaient aussi équipés d’armes à feu. La MINUSMA, mission des Nations Unies dans le pays, parle d’au moins trois morts – deux soldats guinéens et un civil – et de vingt blessés, dont quatre grièvement.

L’instabilité persiste dans le nord du Mali malgré la conclusion d’un accord en juin entre le gouvernement et la rébellion à dominante touareg, visant à instaurer une paix durable dans la région.

Les jihadistes y tirent régulièrement des roquettes et des missiles sur les bases de l’ONU, profitant souvent de la clarté des nuits de pleine lune, même s’ils atteignent rarement leurs cibles.

Cette attaque survient une semaine après celle de l’hôtel Radisson Blu à Bamako, la capitale malienne, qui a fait vingt morts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réfugiés : la Macédoine érige une clôture à un point de passage de sa frontière avec la Grèce