DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manifestations à Londres et Madrid contre une intervention en Syrie

“Non aux bombardements” ; “Les bombardements ne sont pas la bonne réponse au problème”... Environ 5 000 personnes ont manifesté samedi à Londres

Vous lisez:

Manifestations à Londres et Madrid contre une intervention en Syrie

Taille du texte Aa Aa

“Non aux bombardements” ; “Les bombardements ne sont pas la bonne réponse au problème”… Environ 5 000 personnes ont manifesté samedi à Londres contre la perspective d’une participation britannique aux frappes en Syrie, répondant ainsi en particulier à la demande de la France. “Nous sommes catégoriquement opposés au projet du Premier ministre Cameron de demander un vote du Parlement autorisant des bombardements en Syrie, a commenté l’organisatrice de la manifestation, Lindsey German (Stop the War coalition). Cela fait plus d’un an que d’autres pays bombardent la Syrie. Actuellement, les deux plus grandes puissances militaires mondiales, les Etats-Unis et la Russie.” Le chef du gouvernement britannique, David Cameron, veut un accord massif du Parlement. Et le chef de l’opposition travailliste, Jeremy Corbyn, aura bien du mal à empêcher une partie de ses troupes de le rejoindre. Son parti, le Labour, doit se réunir lundi pour en débattre.

Ils étaient également 5 000 à défiler dans les rues de Madrid contre un engagement de l’Espagne dans le conflit syrien. Environ 3 500 à Barcelone. De plus petits rassemblements ont eu lieu dans d’autres villes du pays. “Je suis ici car je n’aime pas la guerre, a expliqué une manifestante, Maria Munoz. Je pense que la violence engendre la violence. Je ne pense donc pas qu’elle soit de nature à résoudre les problèmes.” Si le Royaume-Uni pourrait dès la semaine prochaine approuver une intervention en Syrie, les intentions du gouvernement espagnol en la matière sont moins claires.