Cet article n'est pas disponible depuis votre région

20 Etats et 28 milliardaires parés à financer la révolution verte

Access to the comments Discussion
Par Anne Glémarec  avec AFP, Reuters
20 Etats et 28 milliardaires parés à financer la révolution verte

<p>Partager les risques de la révolution verte : c’est l’engagement pris à Paris par 20 Etats et 28 milliardaires. Sous le nom de code <a href="http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0TJ27M20151130">Mission Innovation</a>, les Etats-Unis, la France et 18 autres pays ont ainsi promis de doubler leurs investissements en cinq ans dans la recherche sur les énergies propres. Parallèlement, le milliardaire Bill Gates a réuni ses pairs au sein d’un fonds privé d’investissement : la <a href="http://abonnes.lemonde.fr/cop21/article/2015/11/30/bill-gates-et-des-geants-du-net-investissent-massivement-en-faveur-des-energies-propres_4820818_4527432.html">Breakthrough Energy Coalition</a> .</p> <p>“ Nous devons passer à des sources d‘énergie encore meilleur marché que les énergies fossiles que nous utilisons aujourd’hui. Il nous faut des énergies propres, mais également fiables, “ a martelé le cofondateur de Microsoft, aujourd’hui philanthrope. <br /> Sous sa houlette, cette coalition rassemble 27 autres entrepreneurs parmi lesquels Mark Zuckerberg, père de Facebook, Jeff Bezos, <span class="caps">PDG</span> d’Amazon, Jack Ma, fondateur d’Alibaba, Richard Branson, patron de Virgin ou encore le financier George Soros.</p> <p>Bill Gates s’est engagé à mettre 2 milliards de dollars sur la table. Il a déjà prévenu ses troupes que nombre des investissements du fonds se feront à perte. Leur coalition indépendante aura vocation à servir de passerelle entre les start-up du secteur des énergies vertes, la recherche et le marché de l‘énergie.</p>