DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

20 Etats et 28 milliardaires parés à financer la révolution verte

L'idée est de répartir entre secteurs public et privé les risques financiers de la recherche et du développement dans le domaine des énergies propres.

Vous lisez:

20 Etats et 28 milliardaires parés à financer la révolution verte

Taille du texte Aa Aa

Partager les risques de la révolution verte : c’est l’engagement pris à Paris par 20 Etats et 28 milliardaires. Sous le nom de code Mission Innovation, les Etats-Unis, la France et 18 autres pays ont ainsi promis de doubler leurs investissements en cinq ans dans la recherche sur les énergies propres. Parallèlement, le milliardaire Bill Gates a réuni ses pairs au sein d’un fonds privé d’investissement : la Breakthrough Energy Coalition .

Point of view

Il nous faut des énergies propres, mais également fiables.

“ Nous devons passer à des sources d‘énergie encore meilleur marché que les énergies fossiles que nous utilisons aujourd’hui. Il nous faut des énergies propres, mais également fiables, “ a martelé le cofondateur de Microsoft, aujourd’hui philanthrope.
Sous sa houlette, cette coalition rassemble 27 autres entrepreneurs parmi lesquels Mark Zuckerberg, père de Facebook, Jeff Bezos, PDG d’Amazon, Jack Ma, fondateur d’Alibaba, Richard Branson, patron de Virgin ou encore le financier George Soros.

Bill Gates s’est engagé à mettre 2 milliards de dollars sur la table. Il a déjà prévenu ses troupes que nombre des investissements du fonds se feront à perte. Leur coalition indépendante aura vocation à servir de passerelle entre les start-up du secteur des énergies vertes, la recherche et le marché de l‘énergie.