DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Murray et les siens acceuillis en héros à Londres


Sport

Murray et les siens acceuillis en héros à Londres

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Voir la Grande Bretagne au sommet du tennis mondial, c’est une première pour David Cameron comme pour la très grande majorité des britanniques. La dernière fois que l’on a célébré une victoire en Coupe Davis sur l’archipel remonte à 1936, une équipe menée à l‘époque…. par Fred Perry!

Triomphants de la Belgique en finale (3-1), Andy Murray et ses coéquipiers ont célébré les retrouvailles avec le saladier d’argent, au 10 Downing Street puis avec le public londonien dans un gymnase.

Début mars les champions en titre recevront le Japon, à Brimingham pour le début de la campagne 2016. Mais Andy Murray n’a pas encore la tête à ça:

“Je pense que c’est devenir papa qui va être le principal obstacle, enfin pas obstacle, mais challenge… Et oui il nous reste quelques semaines pour nous preparer et être fin prêts… Oui ça va être un grand changement dans ma vie, mais j’ai vraiment hâte, je vais revoir un peu mes priorités mais ça va être une super aventure… N’est-ce pas Kedders?” Lance-t-il à son coéquipier Kyle Edmund, en rire devant les propos confus de l‘écossais.

Le n°2 mondial ajoute une touche collective à un palmares déjà orné en individuel de 2 succès en grand Chelem (Wimbledon et US Open). Mais celui qui a totalisé 11 succès en autant de matchs dans le tournoi cette année, pourrait bien ne pas se montrer aussi patriote l’an prochain: Il tentera avant tout de défendre son titre olympique à Rio.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

L'hommage de la Nouvelle-Zélande à Lomu