DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une émoticône pour le sexe protégé ?


Thaïlande

Une émoticône pour le sexe protégé ?

Plus de 500 personnes ont défilé dans les rues de Pattaya, en Thaïlande, pour la marquer la journée mondiale de lutte contre le sida.

Comme le veut la tradition au cours de cette marche, les participants ont distribué des préservatifs à la foule.
Selon les chiffres des Nations Unies, dans la région Asie Pacifique, le nombre des adolescents morts du sida a doublé depuis 2005.

Un constat alarmant au moment où l’accès aux trithérapies, dans les pays développés, fait que le sida n’est plus une maladie mortelle.

Ce n’est pas le moment de faire du triomphalisme”, explique Simon Bland, le directeur du programme des Nations Unies contre le Sida. “Les progrès dont je parle sont fragiles, ce n’est ni terminé, ni irréversible.”

Alors qu’un tiers un des étudiants français déclarent ne jamais se protéger lors de ses rapports, une entreprise britannique de préservatifs lance un appel pour créer un émoticone exprimant le désir d’avoir un rapport sexuel protégé.

Pour défendre son idée, la société met en avant le résultat d’une étude qu’elle aurait conduite : selon cette étude, une large majorité des jeunes de 16 à 25 ans trouverait plus facile de parler de sexe avec des icônes qu’avec des mots.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Cop 21 : la France va investir six milliards d'euros en Afrique