DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : lancement d'une procédure de destitution visant Dilma Roussef


monde

Brésil : lancement d'une procédure de destitution visant Dilma Roussef

Des députés brésiliens cherchent à annuler la procédure de destitution qui vise Dilma Roussef.
La présidente du Brésil, réélue il y a un peu plus d’un an, est au coeur d’une crise politique depuis que le président de la chambre des députés, Eduardo Cunha, le quatrième personnage de l’Etat, veut user de ses prérogatives pour la chasser du pouvoir.

“Je reçois avec indignité la décision du président de la chambre basse du Congrès pour procéder à la destitution. Il n’y a pas ici de suspicion d’utilisation abusive de l’argent public me visant. Je ne ai pas de comptes bancaires à l‘étranger, ou de capitaux cachés”, a-t-elle affirmé.

Le Parti des travailleurs, au pouvoir, va dénoncer devant la haute juridiction un “abus de pouvoir” du député Eduardo Cunha.
Cette guerre institutionnelle se déroule sur fond de scandale de corruption.

L’affaire Petrobras, du nom du géant pétrolier étatique brésilien, et qui révèle des surfacturations de grands travaux publics, a ébranlé des membres du Parti des travailleurs mais aussi de l’opposition, dont Eduardo Cunha. Ce parlementaire ultraconservateur est notamment accusé de blanchiment d’argent.
Si la procédure n’est pas bloquée, cette crise politique, pourrait paralyser le Brésil durant plusieurs mois.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ankara accuse Moscou de "propagande soviétique"