DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillade de San Bernardino : la piste d'un ''acte de terrorisme'' privilégiée

La piste djihadiste se précise après la fusillade survenue mercredi à San Bernardino, en Californie. Les médias ont pu rentrer au domicile des

Vous lisez:

Fusillade de San Bernardino : la piste d'un ''acte de terrorisme'' privilégiée

Taille du texte Aa Aa

La piste djihadiste se précise après la fusillade survenue mercredi à San Bernardino, en Californie. Les médias ont pu rentrer au domicile des assaillants, un couple de musulmans qui pourrait s‘être auto-radicalisé, selon les enquêteurs. La femme, Tashfeen Malik, aurait prêté allégeance au calife de l’Etat islamique dans un message posté sur Facebook, depuis un compte qui n‘était pas à son nom.

Point of view

Nous enquêtons désormais sur ces faits horribles dans l'hypothèse d'un acte terroriste.

L’agence de presse Aamaq, dite proche de l’organisation djihadiste, a indiqué, de son côté, que l’attaque avait été menée par deux partisans de l’Etat islamique.

Compte tenu de ces nouveaux éléments, la police fédérale américaine a décidé de requalifier l’enquête : “Nous enquêtons désormais sur ces faits horribles dans l’hypothèse d’un acte terroriste”, a souligné un responsable du FBI.

Les enquêteurs ne disposent toutefois pas de preuves permettant d‘établir que la fusillade a été commanditée par le groupe Etat islamique. D’où la prudence affichée par le porte-parole de la Maison-Blanche : “Nous essayons d’en apprendre autant que nous pouvons sur les tireurs, sur leurs voyages à l‘étranger, sur leurs contacts à l‘étranger, sur l’utilisation qu’ils faisaient des réseaux sociaux, sur leurs motivations potentielles. Et ce travail est en cours”, a souligné Josh Earnest.

La fusillade survenue mercredi à San Bernardino a fait 14 morts et plusieurs blessés. Les tireurs ont été abattus par la police, après avoir pris la fuite.