DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tuerie de San Bernardino en Californie : les motivations des deux assaillants toujours inconnues

Toujours beaucoup de zones d’ombres, quarante-huit heures après la tuerie de San Bernardino en Californie. Seule certitude : les enquêteurs ont

Vous lisez:

Tuerie de San Bernardino en Californie : les motivations des deux assaillants toujours inconnues

Taille du texte Aa Aa

Toujours beaucoup de zones d’ombres, quarante-huit heures après la tuerie de San Bernardino en Californie. Seule certitude : les enquêteurs ont découvert un véritable arsenal de guerre dans la maison du couple de tueurs : 6.500 cartouches ainsi qu’une douzaine d’explosifs ont été saisis.

Syed Farook, l’auteur du massacre était un musulman de 28 ans originaire du Pakistan, comme sa jeune épouse, également impliquée dans la tuerie. Mais si la piste terroriste a été envisagée elle n’a pas été confirmée.
Rapidement identifé le couple a été abattu mercredi par la police alors qu’il prenait la fuite. Un troisième homme a été interpelé sans que l’on connaisse encore son degré d’implication

Profitant jeudi de l’inauguration des illuminations de Noël dans les jardins de la Maison Blanche, Barak Obama s’est adressé aux familles des victimes. “Il serait négligent de ne pas prendre un moment pour se souvenir de nos compatriotes américains dont les cœurs sont lourds ce soir, en particulier à San Bernardino en Californie. Leur perte est aussi une perte pour nous.”

Jeudi les autorités ont dévoilé l’identité des 14 victimes, six femmes et huit homme âgés de 26 à 60 ans. Toutes se trouvaient dans centre de soins pour handicapés dont Syed Farook était employé. Mais le bilan aurait pu être bien plus lourd encore : les policiers ont retrouvé dans le bâtiment trois explosifs qui, par chance, n’ont pas explosé.