DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : de lourdes pertes civiles

Des bombardements meurtriers aux portes de la capitale syrienne. Dans la Goutha orientale, le plus grand fief rebelle de la province de Damas, un

Vous lisez:

Syrie : de lourdes pertes civiles

Taille du texte Aa Aa

Des bombardements meurtriers aux portes de la capitale syrienne. Dans la Goutha orientale, le plus grand fief rebelle de la province de Damas, un marché et des zones résidentielles ont été visés, faisant au moins 35 morts, parmi eux six enfants. D’après la coalition de l’opposition syrienne, le régime n‘était pas seul à frapper. Des avions russes auraient participé aux raids.

Dans le nord-est du pays, près d’Alep, ce sont les combats au sol qui sont incessants et à en croire une vidéo postée sur les réseaux sociaux, des hommes de l’armée syrienne libre tentent d’entraver la progression de l’Etat islamique.

Rares sont les zones du pays épargnées par la guerre et ses ravages. Et au total, ce sont près de 100 civils qui auraient été tués en une seule journée.
Au abords de Damas, devenus depuis longtemps un champ de ruines, l’armée de Bachar al-Assad et les rebelles se font face depuis trois ans. Les tranchées et les tunnels creusés sous les bâtiments illustrent cette guerre d’usure dans laquelle les lignes de front ne bougent presque plus.