DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Usine marémotrice au Pays de Galles


hi-tech

Usine marémotrice au Pays de Galles

En partenariat avec

Générer de l‘énergie grâce aux marées. Des installations le permettent comme en France l’usine marémotrice de la Rance. Un projet est en cours sur l’estuaire de la Severn au Pays de Galles avec la construction d’une digue de près de 10 kilomètres de long.

Le principe est simple, on utilise la marée pour créer une réserve d’eau. Le flux et de reflux de cette eau est contraint dans des turbines qui créent alors de l‘électricité.

Ton Fijen, directeur technique : “Il ne s’agit pas que d’une centrale électrique, on peut aussi les utiliser pour beaucoup d’autres choses, pour les loisirs, pour cultiver les ressources de la mer des choses comme ça. La digue représente aussi une énorme infrastructure qui peut aussi protéger les côtes d’inondations.”

L’usine devrait générer 320 mégawatts et couvrir ainsi plus de 10% des besoins énergétiques du Pays de Galles. Mais la construction d’un tel lagon artificiel vient aussi perturber l‘éco système de l’estuaire.

Mark Llyod, directeur exécutif Angling Trust : “De nombreuses espèces utilisent l’estuaire de la Severn comme une zone de nidification et d‘élevage. Cela pourrait donc avoir un impact sur les ressources de poissons. L’autre impact concerne la pêche de poissons d’eau douce migratoire de nombreuses industries dépendent indirectement de cette pêche.”

Autre inquiétude les ressources naturelles qui seront nécessaires pour la construction de la digue soit cinq millions de tonnes d’enrochement qu’il va falloir prélever dans une carrière proche.

Prochain article

hi-tech

La maison du futur est allemande et s'appelle B10