DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donald Trump veut interdire l'entrée des musulmans aux Etats-Unis

C’est la nouvelle proposition polémique de Donald Trump, interdire l’entrée des musulmans aux Etats-Unis. Le milliardaire américain qui fait la

Vous lisez:

Donald Trump veut interdire l'entrée des musulmans aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

C’est la nouvelle proposition polémique de Donald Trump, interdire l’entrée des musulmans aux Etats-Unis. Le milliardaire américain qui fait la course en tête pour l’investiture républicaine, assure que des sondages attestent l’existence d’une “haine” des musulmans envers l’Amérique qui pourrait déboucher sur de nouvelles attaques.
“Nous devons déterminer d’où vient cette haine et pourquoi elle existe. Jusqu‘à ce que nous soyons en mesure de comprendre ce problème et la dangereuse menace qu’il représente, notre pays ne peut être victime d’horribles attaques par des gens qui ne croient qu’au djihad, et n’ont aucun sentiment de raison ou de respect pour la vie humaine”, déclare Donald Trump.

Il a précisé que les soldats américains musulmans basés à l‘étranger pourraient revenir. Et que les musulmans déjà ici pourraient rester, mais “Nous devons être très vigilants, car des gens ont des bombes”, a-t-il dit sur Fox News, en référence aux tueurs de San Bernardino.

“Donald Trump est fou”

Condamnations politiques immédiates y compris chez ses rivaux républicains, Jeb Bush n’y va pas par quatre chemin, le traitant de “fou”.

Hillary Clinton favorite côté démocrate, juge ses propos “répréhensibles, préjudiciables et sources de divisions”.

La Maison Blanche dénonce une idée “contraire à nos valeurs”. “Nous ne pouvons pas nous en prendre les uns aux autres en laissant ce combat se transformer en combat entre l’Amérique et l’islam”, avait asséné Barack Obama. “Les musulmans américains sont nos amis et nos voisins”.

Sur Twitter, certains dénoncent le flou de ses propos et des prises de positions très calculées pour gagner des voix.

A San Bernardino en Californie, théâtre mercredi dernier d’une fusillade qui a fait 14 morts, l’annonce incendiaire du magnat de l’immobilier résonne de différentes manières. “Je ne suis pas vraiment d’accord. L’Amérique n’a pas été fondée sur ce genre de principe, l’Amérique est une terre pour tout le monde, c’est un melting-pot” souligne un habitant. “Je pense que c’est une bonne idée avec tout ce qui se passe dans le monde en ce moment explique un autre habitant de San Bernardino. Cela peut paraître dur, mais la réalité est la réalité.”