DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Drones d'appareils


hi-tech

Drones d'appareils

En partenariat avec

Ils ont créé le buzz à Washington et non, ils ne sont pas candidats aux primaires, ce sont simplement des drones qui ont désormais un événement qui leur est entièrement consacré. Il faut dire que le marché est particulièrement porteur avec des appareils qui représentent une alternative aux activités humaines risquées…

Matthew Creger, Intelligentuas : “Nous proposons des solutions adaptées pour les fabricants de drones et donc aujourd’hui nous avons des produits comme des détecteurs doubles l’un étant une GoPro et l’autre une caméra thermique. Ce sera parfait pour des missions de recherche et de sauvetage, des surveillances, pour l’agriculture. Et nous avons ici de nombreux clients.”

Ce qui n‘était au départ qu’un hobbie est devenu un imposant business. La taille du marché est évaluée à près de deux milliards d’euros d’ici 2022.

Brian Grant, Yumeec Electric Aviation : “Voici notre nouveau modèle phare, le Tornado H9-20. Ce sera un produit à la fois pour le marché professionnel et amateur. Son autonomie est de 30 minutes, il peut embarquer un poids de plus de deux kilos. Et son rayon d’action est d’un kilomètre et demi. Bien sûr il bénéficiera de toutes les autorisations de vol. Son utilisation est très simple, il suffit de le sortir de la boite, de charger les batteries et de le déployer.”

Pour les fabricants l’avenir semble brillant. Brian Grant, Yumeec Electric Aviation : “L’industrie ne demande qu‘à grandir. Le potentiel est là. C’est un secteur qui vaut des milliards de dollars. Et cela va encore grandir, pendant longtemps. Amazon veut les utiliser, Google aussi.”

Tous les pays industrialisés sont en train d’investir dans les drones car les applications pour ces petits aéronefs commandés à distance semblent illimitées.

Ainsi le marché militaire, très intéressé par les drones, un secteur qui les utilise d’ailleurs depuis longtemps… ce qui a changé la typologie de la guerre. En fait c’est tout le secteur de la sécurité qui regarde de près les drones.

Bob Blakley, Fairfax County Police Department :
“Je crois que dans cette prochaine décennie, on va voir des drones qui seront beaucoup plus utilisés par les forces de l’ordre. Dans le comté de Fairfax nous avons deux hélicoptères dont la mise en oeuvre est très chère. Des drones télécommandés nous permettraient de déployer très rapidement une surveillance aérienne qui pourrait régler de très nombreuses situations d’une façon sûre et rapide.”
 
Les prix sont très variables. Des premiers modèles se vendaient sur le salon quelque 1850 euros. Mais pour les modèles les plus sophistiqués on pouvait atteindre les 30 000 euros. Reste un point important à régler la réglementation encore souvent imprécise.

Stephan Grobe, Euronews : “Aux Etats-Unis on s’attend à ce que 500 000 drones soient vendus pendant ces fêtes. Mais les fans pourraient ne pas pouvoir utiliser longtemps leurs cadeaux de Noël. L’agence fédérale de l’aviation civile vient juste d’annoncer que très prochainement seront prises des mesures strictes de sécurité aérienne.”

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Usine marémotrice au Pays de Galles