DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un nouveau projet de texte sur la table des négociateurs de la COP 21


France

Un nouveau projet de texte sur la table des négociateurs de la COP 21

Journée test à Paris. Un nouveau projet de texte, pour sceller un pacte contre les conséquences les plus dramatiques du réchauffement de la planète, a été soumis ce mercredi aux négociateurs des 195 pays et permettra de mesurer le chemin à parcourir avant l’accord final.

“Le texte s’efforce de refléter les compromis naissants”, a déclaré Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères et président de la COP21, en présentant le nouveau document en séance plénière.

A trois jours de la clôture de la Conférence de l’ONU, son président, le Français Laurent Fabius se montre optimiste même s’il avertit qu’il reste “un travail considérable”. Le chef de la diplomatie française espère qu’un accord sera adopté vendredi soir.

Tous les points de désaccord majeurs restant à trancher ont été listés. Ils sont nombreux et bien connus. Parmi eux, la question de la répartition des efforts entre pays du Nord et du Sud, et surtout la révision régulière des mesures pour limiter les gaz à effet de serre, à ce stade insuffisantes pour contenir le réchauffement sous le seuil de +2° par rapport à la Révolution industrielle.

Pointée du doigt, l’Arabie Saoudite, accusée de freiner un accord. Le deuxième producteur de pétrole mondial a beaucoup à perdre dans la transition énergétique.

L’action climatique c’est maintenant, rappellent Greenpeace et son ours polaire mécanique installé en plein coeur de la COP21.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Identification du troisième kamikaze du Bataclan