DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Demandeurs d'asile : les chiffres de l'Union européenne


Le bureau de Bruxelles

Demandeurs d'asile : les chiffres de l'Union européenne

Eurostat, l’Office européen des statistiques, a publié ce jeudi les chiffres des demandes d’asile introduites en Europe cette année.

Entre juillet et septembre, 413.815 personnes ont fait une première demande de protection internationale dans l’Union. C’est une fois et demi de plus qu’un an plus tôt, presque deux fois plus qu’au printemps. Et ce chiffre risque de grossir.

Fin septembre, 800.000 demandes étaient encore examinées.

Actualité oblige, cet été, la plupart des demandeurs d’asile étaient originaires de Syrie et d’Irak. Les Syriens repésentent désormais un demandeur sur trois.

Deux pays ont reçu plus de la moitié de ces demandes d’asile au troisième trimestre : l’Allemagne et la Hongrie. Viennent ensuite la Suède, l’Italie et l’Autriche.
La France, elle, a enregistré un peu plus de 17.000 demandes sur la période.

Dans l’ensemble de l’Union, la moitié environ des décisions de première instance ont octroyé le statut de réfugié. Les Syriens en sont les principaux bénéficiaires, et de loin.

98% de leurs demandes ont été acceptées.

Les candidats déboutés, eux, peuvent déposer un recours, qui conformément à la réglementation européenne, suspend la décision.
Au moins en théorie. La Hongrie ne respectant pas cette réglementation.
C’est la raison pour laquelle la Commission européenne vient d’ouvrir une procédure d’infraction à son encontre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

"Ce contenu n'est pas accessible dans votre zone géographique", bientôt du passé?