DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

87 morts au Burundi dans un climat insurrectionnel


Burundi

87 morts au Burundi dans un climat insurrectionnel

Attention ces images peuvent choquer : elles viennent du Burundi où des dizaines de corps ont été retrouvés dans les rues de la capitale ce samedi.

D’après l’armée, il s’agit de rebelles ayant attaqué trois camps militaires ce vendredi. Il y aurait au total 87 morts, dont huit du côté des forces de l’ordre.

Mais pour certains habitants de Bujumbura, comme cette femme qui vit dans le quartier de Nyakabiga, il s’agit au contraire d’une répression aveugle des partisans du président Nkurunziza contre l’opposition.

“J’ai vu des policiers qui demandaient à un groupe d’hommes de s’arrêter. Les hommes ont eu peur et se sont mis à courir, les policiers leur ont alors tiré dessus. A ce moment-là, notre fils a essayé de fermer la porte. Les soldats l’ont repéré, et lui ont tiré dessus, raconte-t-elle.

Une centaine d ‘armes a également été saisie, a annoncé l’armée, et 45 personnes faites prisonnières.

Le Conseil de sécurité de l’Onu a condamné ces violences, les plus graves au Burundi depuis le coup d’Etat manqué du mois de mai.

Le pays est en crise depuis la fin avril, depuis que Pierre Nkurunziza a décidé de rester à la tête du pays.
Il a brigué un troisième mandat de président, et l’a obtenu en étant une nouvelle fois élu au mois de juillet.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Accord historique pour lutter contre le réchauffement climatique conclu à Paris