DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Genève toujours en état d'alerte terroriste


Suisse

Genève toujours en état d'alerte terroriste

Les forces de sécurité genevoises continuent de rechercher quatre personnes signalées comme proches du groupe Etat Islamique.

Les contrôles renforcés, déclenchés jeudi, ont permis d’interpeller deux Syriens. Ceux-ci n’auraient aucun lien avec les individus recherchés.

C’est ce qu’a expliqué le procureur général du canton de Genève, Olivier Jornot :

“Ces personnes, en raison de leur comportement et de leur nationalité, ont été soumises à des contrôles accrus et ces contrôles ont permis de mettre en évidence la présence de traces d’explosifs dans le véhicule qu’ils utilisaient. Les affaires comme celles-là, il y en a déjà eu quelques unes, et il y en aura d’autres. Il y en aura nécessairement d’autres ces prochains jours, précisément parce que la police reçoit énormément d’informations”.

Des informations qui ont conduit la police à découvrir un arsenal de guerre au domicile d’un Suisse jeudi soir à Genève. L’homme entreposait des kalachnikovs et des fusils d’assaut mais serait issu de la droite extrême et non de la mouvance jihadiste.

Genève a relevé cette semaine son niveau d’alerte à 3 sur 5 après avoir reçu des informations concernant l’existence d’une menace terroriste par un service de renseignement étranger. L’alerte aurait été donnée par les Etats-Unis, d’après la presse suisse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

87 morts au Burundi dans un climat insurrectionnel