DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paris, un mois après les attentats

Il y a tout juste un mois, le Bataclan à Paris était le théâtre d’une prise d’otages qui a fait près de 90 morts. Une série d’attaques revendiquées

Vous lisez:

Paris, un mois après les attentats

Taille du texte Aa Aa

Il y a tout juste un mois, le Bataclan à Paris était le théâtre d’une prise d’otages qui a fait près de 90 morts. Une série d’attaques revendiquées par le groupe Etat islamique a fait au total 130 morts ce jour-là dans la capitale française.

L‘état d’urgence a depuis été instauré en France, pour une durée de trois mois. Huit des neufs assaillants ayant mené les attaques sont morts, à l’exception de Salah Abdeslam, toujours en fuite.

Un mois après les attentats, les Français continuent de venir honorer la mémoire des victimes sur les lieux des attaques.

“Tous les jours, je passe ici. Je travaille à côté ici. C’est trop triste. Les gens qui ont fait ça ne sont pas des musulmans. Ce sont des faux musulmans. Je peux rien dire, ça me rend trop triste. Quand je parle, je commence à pleurer, ça me touche trop”, témoigne un homme devant un mémorial éphémère aux victimes des attentats.

“Je suis ici parce que j’essaye de comprendre pourquoi cela s’est passé. J’essaye de comprendre pourquoi les gens pensent qu’en tuant plus de gens, ils atteindront la paix : ça n’a pas de sens pour moi”, explique un touriste grec.

Vendredi 13 novembre dernier, trois kamikazes se sont fait exploser aux abords du Stade de France, puis un groupe de trois tireurs a visé les clients de plusieurs bars et restaurants parisiens. Enfin, trois autres attaquants ont pris d’assaut le Bataclan. La prise d’otages a duré plus de trois heures.