DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Régionales françaises : participation en hausse après la poussée du FN au premier tour

En France, la participation est en forte hausse au second tour des élections régionales par rapport au premier. A 17 heures, la participation

Vous lisez:

Régionales françaises : participation en hausse après la poussée du FN au premier tour

Taille du texte Aa Aa

En France, la participation est en forte hausse au second tour des élections régionales par rapport au premier. A 17 heures, la participation dépassait déjà 50 %, soit sept points de plus que dimanche dernier à la même heure.

C’est notamment dans les régions ou le Front National a le plus de chance de l’emporter que l’augmentation est la plus sensible : la participation à 17 heures étaient supérieure à 54 % dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, ou Marine Le Pen et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen sont respectivement arrivées en tête du premier tour avec plus de 40 % des suffrages.

Tous les sondages de l’entre-deux-tours ont prévu la défaite des candidats d’extrême droite, mais l‘écart est parfois faible et se situe dans la marge d’erreur…

Nicolas Sarkozy, le président du parti “Les Républicains”, a voté dans le XVIème arrondissement de Paris, en Ile-de-France, ou droite et gauche sont au coude-à-coude. La droite devrait l’emporter dans au moins la moitié des treize régions françaises, profitant du retrait des candidats de gauche dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence-Alpes-Cote d’Azur, pour empêcher une victoire du Front National.

Quant aux socialistes au pouvoir, ils devraient gagner entre trois et sept régions sur treize. L’issue du scrutin est donc très incertaine. Nul ne sait si la participation en hausse correspond à une mobilisation de l‘électorat pour faire barrage à l’extrême-droite.

Régionales : les listes arrivées en tête au premier tour