DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : procès d'un avocat défenseur des droits de l'homme


Chine

Chine : procès d'un avocat défenseur des droits de l'homme

En Chine, c’est sous haute surveillance policière que s’est ouvert ce lundi le procès d’un avocat défenseur des droits de l’homme.
A l’extérieur du tribunal, à Pékin, les forces de l’ordre en civil se sont employées à écarter les journalistes et repousser les quelques manifestants venus témoigner leur soutien à l’accusé. Plusieurs ont été interpellés.

Sun Zhongshang est un des manifestants présents. Originaire de Harbin dans le nord de la Chine, il justifie sa venue.
Si on ne dit pas ce qui se passe ici, la répression va se poursuivre“, explique-t-il avant d‘être bousculé. “Vous voyez : on nous empêche de nous exprimer. On réclame la liberté d’expression. On réclame la démocratie et la paix !

Pu Zhiqiang est jugé pour des textes critiquant le régime, des messages publiés sur des microblogs, dans lesquels il évoque notamment la répression exercée par Pékin au Tibet ou encore à l’encontre de la minorité musulmane Ouïghour.
Les autorités considèrent qu’il s’agit là d’“incitation à la haine ethnique”.
Pu Zhiqiang a été interpellé il y a un an et demi.
S’il est reconnu coupable, il risque jusqu‘à 8 ans de prison.

Par le passé, cet avocat a défendu l’artiste indépendant Ai Weiwei.

Pour aller plus loin

>> “Les avocats, principale cible du régime chinois”, article du Figaro, à lire ici

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La justice suédoise parviendra-t-elle à interroger Assange ?