DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Arabie Saoudite élit ses premières conseillères municipales


Arabie Saoudite

L'Arabie Saoudite élit ses premières conseillères municipales

Au moins 13 femmes élues lors d’un scrutin historique en Arabie Saoudite. Hier pour la première fois, elles ont pu voter lors des municipales. Plus de 2 000 sièges étaient en jeu, les candidates victorieuses représentent donc moins de 1 % des élus. Une petite avancée pour le royaume wahhabite, une monarchie absolue régie par une version rigoriste de l’islam. Ici, les femmes n’ont pas le droit de conduire et doivent obtenir l’accord d’un homme pour travailler ou simplement se déplacer.

“Je vois un avenir meilleur pour les Saoudiennes dans les années à venir, mais nous avons toujours besoin soutien. Il reste encore beaucoup à faire”, estime Rasha Hefzi, élue hier à Jeddah.

L’Arabie Saoudite était l’un des derniers pays du monde à refuser le droit de vote à ses citoyennes. L’ONG Human Rights Watch a salué le scrutin, tout en rappelant que les conseils municipaux sont purement consultatifs. Le pouvoir reste entre les mains du roi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les législatives signeront-elles la fin du bipartisme en Espagne ?