DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sanctions russes : impact sur le textile et les légumes turcs

Cela fait maintenant plus de 2 semaines que la Russie a imposé des sanctions économiques à la Turquie. Il s’agit d’une mesure de représailles à la

Vous lisez:

Sanctions russes : impact sur le textile et les légumes turcs

Taille du texte Aa Aa

Cela fait maintenant plus de 2 semaines que la Russie a imposé des sanctions économiques à la Turquie. Il s’agit d’une mesure de représailles à la destruction d’un avion militaire russe par des chasseurs turcs à la frontière syrienne.
Et ces sanctions se font sentir. Exemple à Istanbul, dans un magasin de vêtements.
Liza Krol est une femme d’affaires russe. Elle vient régulièrement acheter des vêtements qu’elle revend ensuite dans sa boutique en Russie.
C’est sans doute la dernière fois de l’année que je viens ici, dit-elle. Et je ne sais absolument pas si j’aurai l’occasion de revenir l’an prochain“.

Le textile est un secteur impacté par l’embargo économique russe. Mais il n’est pas le seul, comme l’explique Giyasettin Eyyupkoca, responsable d’une chambre de commerce d’Istanbul.

“Une des premières annonces de la Russie, dit-il, ça a été : N’allez plus en Turquie, n’achetez rien en provenance de Turquie. Aussitôt, les touristes ont annulé leurs voyages, leurs réservations. Cela a un impact financier. Cela s’en ressent surtout dans les petits commerces”.

Le tourisme, mais aussi l’agriculture pâtissent des sanctions russes. La Turquie exportait de nombreux fruits et légumes vers le marché russe. Ce commerce est suspendu.

D’après les économistes, cet embargo pourrait avoir un impact sur la croissance en Turquie, un impact qualifié pour le moment de “non négligeable”.
Côté russe, cette situation pourrait se traduire par une légère hausse des prix dans les prochains mois.

Pour aller plus loin

>> Turquie : les sanctions russes vont amputer la croissance