DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Star Wars : la force des produits dérivés est avec Disney

Ils devraient générer la moitié de la manne de 8 milliards d'euros attendue de l'épisode VII, " Le Réveil de la Force ".

Vous lisez:

Star Wars : la force des produits dérivés est avec Disney

Taille du texte Aa Aa

Le nouveau Star Wars réveille la force des produits dérivés. A l’approche de noël,les fans se les arrachent. La star de la nouvelle trilogie est sans conteste le robot BB-8, décliné pour toutes les bourses par les cinq fabricants de jouets accrédités.Cheyenne Garcia est une inconditionnelle de la Guerre des étoiles. “ J’ai acheté la peluche BB-8 parce que je ne peux pas me permettre le robot qui coûte environ 200 dollars,” explique la jeune New Yorkaise.

Point of view

J'ai acheté la peluche BB-8 parce que je ne peux pas me permettre le robot, qui coûte environ 200 dollars.

Les analystes évaluent à 4,5 milliards d’euros les revenus qui seront tirés de la vente des produits dérivés de l‘épisode 7. C’est plus du double des rentrées escomptées au box office (2,1 milliards d’euros). Avec les ventes de jeux vidéo (1,1 milliard d’euros), de DVDs (417 millions d’euros) et les droits de diffusion télévisés (409 millions d’euros), la manne escomptée pourrait dépasser les 8 milliards d’euros.

“ Le Réveil de la Force “ s’annonce ainsi comme le troisième film le plus rentable de tous les temps derrière Avatar et Titanic. Disney, qui a racheté la franchise Star Wars à Lucasfilm en 2012, n’a pas dévoilé ses estimations de bénéfices. D’après les analystes, entre la nouvelle trilogie et ses spin-offs, les fans peuvent compter sur un film par an d’ici à 2020, et Disney sur des recettes de 23 milliards d’euros.