DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

USA : terrorisme et sécurité au centre du débat télévisé entre candidats républicains


monde

USA : terrorisme et sécurité au centre du débat télévisé entre candidats républicains

Aux Etats-Unis, les 9 principaux candidats républicains à la présidentielle se sont affrontés ce mardi soir dans un débat télévisé, le 5ème du genre.

Ce débat a été largement dominé par la lutte anti-terroriste et notamment la stratégie à adopter pour faire face au groupe Etat islamique. Cette confrontation était la première depuis les attentats de Paris et de San Bernardino. D’où la virulence des propos. Chacun tentant de se démarquer des autres.

Bush vs Trump

A la peine dans les sondages, Jeb Bush s’en est pris à l’actuel favori dans la course à l’investiture républicaine, Donald Trump.

Donald, vous le savez, est très bon pour les formules-choc. Mais il est un candidat du chaos. Et il serait un président du chaos. Il ne serait pas le commandant en chef dont nous avons besoin pour garantir la sécurité du pays.Jeb Bush

Réponse de Donald Trump :

Jeb ne pense pas vraiment que je suis fêlé. Il dit ça simplement parce que sa campagne est un échec. C’est un désastre. Il ne s’intéresse personne.Donald Trump

Surveiller les réseaux sociaux ?

Au delà des attaques personnelles, ce débat a été, pour chaque candidat, l’occasion d‘énumérer ses propositions pour renforcer la sécurité nationale.
Exemple avec Carly Fiorina, ancienne patronne de Hewlett-Packard.

“_Ce qui a été instauré après le 11-Septembre est totalement inadapté.
On sait maintenant que le département de la Sécurité intérieure s’introduit dans des bases de données pour surveiller d‘éventuels terroristes. Mais on sait aussi que le groupe Etat islamique recrute des gens qui ne sont pas dans ces bases de données. Donc forcément, il y a des loupés.
Par ailleurs, le département de la Sécurité intérieure dit : ‘Non, on ne peut pas faire de surveillance des djihadistes sur leurs réseaux sociaux’. Mais grands dieux ! Tous les parents aux Etats-Unis, tous les employeurs, surveillent les réseaux sociaux. Et notre gouvernement en serait donc incapable ?_” Carly Fiorina

Aucun grand gagnant, aucun grand perdant, à l’issue des 2 heures de débat.

La prochaine joute télévisée entre candidats républicains aura lieu le 14 janvier.

Pour aller plus loin

>> “Jeb Bush tente de sauver sa candidature à la Maison Blanche”, article du Monde, à lire ici

>> “Trump ou Cruz ? Le Parti républicain pris entre la peste et le choléra”, article du Point, à lire ici

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Journée d'hommage au Pakistan, un an après le pire massacre dans une école