DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

21 nuits avec Pattie : un film à la fois frais et leste histoire de retrouver goût à la vie


cinema

21 nuits avec Pattie : un film à la fois frais et leste histoire de retrouver goût à la vie

En partenariat avec

Le film d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu se déguste comme un petit verre de vin rouge par une chaude soirée d‘été dans un village perdu du sud de la France. C’est gouleyant et c’est frais.

Une Parisienne, jouée par Isabelle Carré, vient enterrer sa mère qu’elle a si peu connue. Dans le hameau où sa mère est morte, Isabelle Carré tombe sur une galerie de personnages hauts en couleur. Parmi eux, une certaine Pattie qui s’occupait de sa mère et qui n’a de cesse de raconter, dans le détail, ses nombreuses aventures avec l’autre sexe. Karine Viard assume sans faiblir ce personnage plein de vie. Tout se complique quand le corps de la défunte mère disparaît avant même les funérailles.

Alors c’est vrai que les échanges sont bien lestes et que la chaleur estivale participe d’une certaine communion… corporelle. Mais ce film des frères Larrieu va plus loin. Les réalisateurs parlent ici d’une façon étrange de la mort, mais aussi de la renaissance de ceux qui restent, et notamment de la fille de la défunte qui retrouve goût à la vie et à ses plaisirs.

Bon film et bonne semaine

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

The Fencer : dans la grisaille de l'Estonie des années 50