DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pologne : tempête politique après un raid dans un centre de contre-espionnage


Pologne

Pologne : tempête politique après un raid dans un centre de contre-espionnage

En Pologne, une “opération coup de poing”:
http://qz.com/#577452/polands-new-government-raided-nato-counter-intelligence-offices-in-the-middle-of-the-night/ a suscité un véritable tollé dans la classe politique. Dans la nuit de jeudi à vendredi, la police polonaise a effectué un raid dans un centre de contre-espionnage parrainé par l’OTAN, pour en déloger l’ancienne direction. Un ordre du gouvernement conservateur, qui multiplie les prises de contrôle depuis deux mois. “On n’agit pas de cette manière”, s’insurge l’ancien ministre de la défense polonais Tomasz Siemoniak. “Il faut négocier au niveau international, tout peut être résolu par le droit, et pas de nuit, pas en forçant la porte. C’est un pur scandale”. L’ancien responsable du centre n’aurait pas donné suite aux ordres lui demandant de démissionner, la semaine passée. La structure, installée provisoirement à Varsovie sera ensuite transféré à Cracovie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'armée irakienne repousse Daesh de Ramadi