DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Législatives espagnoles très ouvertes ; Podemos le pied dans la porte


Espagne

Législatives espagnoles très ouvertes ; Podemos le pied dans la porte

Elections législatives très ouvertes en Espagne ce dimanche… Avec un Parti populaire, le PP de Mariano Rajoy, qui pourrait bien se retrouver contraint de gouverner en minorité. Crédité d‘à peine un tiers des votes, le parti conservateur a tout fait pour rallier jusqu’au dernier meeting de campagne, hier à Valence, les derniers indécis.

Mariano Rajoy, Premier ministre espagnol :
“Le parti qui sait vraiment de quoi l’Espagne a besoin est ce parti. Un parti créé sur nos racines. Un parti avec une équipe immense, avec énormément de gens, dans tout le pays, qui dans les bonnes et les mauvaises passes veulent lever notre drapeau pour défendre nos idées”.

Les socialistes pourront-ils enfin faire oublier leur cuisante défaite de 2011 ? Leur leader, Pedro Sanchez, veut y croire :
“Est-ce que nous voulons un accord avec le PP ? Disons-le fort pour que Rajoy comprenne bien ! Ce que nous voulons vraiment c’est battre Rajoy dimanche, alors on y va”!

Mais ce serait sans compter sans Podemos, force alternative de la gauche espagnole qui n’en finit plus de monter… Né du mouvement des Indignés, ce parti pourrait bien devenir dimanche la deuxième force politique du pays.

Enfin au centre-droit, le parti Ciudadanos aura aussi son mot à dire. Selon l’institut de sondages Metroscopia, un électeur sur quatre n’a pas encore fait son choix.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Pérou s'attaque aux mines d'or illégales