DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dernier débat démocrate de l'année, Hillary Clinton toujours en tête des sondages


Etats-Unis

Dernier débat démocrate de l'année, Hillary Clinton toujours en tête des sondages

Troisième débat télévisé des candidats démocrates à la présidence des Etats-Unis.
Hillary Clinton, Bernie Sanders et Martin O’Malley se sont affrontés samedi soir à Manchester dans le New Hampshire. Avec environ 56% des intentions de vote, l’ex-secrétaire d’Etat américaine reste favorite.
Au menu des échanges : terrorisme et stratégie de lutte contre l’organisation Etat islamique.
“Je suis inquiète que la rhétorique des républicains, surtout de Donald Trump dit Hillary Clinton, envoie le message aux musulmans aux Etats-Unis et dans le monde entier qu’il y a un choc des civilisations, et qu’il y a une sorte de complot occidental ou de guerre contre l’islam, qui je crois attisent les flammes de la radicalisation.”

Pas de propos incendiaires de la part du sénateur du Vermont mais un mea culpa. Un collaborateur de Bernie Sanders a profité d’une faille informatique pour récupérer des données électorales confidentielles de l‘équipe Clinton. “Non seulement je présente mes excuses à Mme Clinton, j’espère que nous pouvons travailler ensemble sur une enquête indépendante. Je veux aussi m’excuser auprès de mes soutiens. Ce n’est pas le genre de campagne que nous voulons mener et s’il y a d’autres personnes impliquées dans cette affaire, elles seront également licenciées.”

Circulation des armes à feux et failles dans la lutte contre le groupe Etat islamique : Martin O’Malley, l’ex-gouverneur du Maryland pointe du doigt ses adversaires et un système politique : “Les vidéos de Daesh, les vidéos d’entraînement expliquent aux loups solitaires la façon la plus facile d’acheter une arme de combat d’assaut en Amérique en allant dans une foire, et c’est à cause de la politique girouette de Wahington que mes deux collègues sur cette scène ont représenté au cours des 40 dernières années.”

Il reste peu de temps pour convaincre. Les primaires débutent le 1er février prochain dans l’Iowa. Il s’agira de choisir le candidat officiel dans chacun des deux camps, démocrate et républicain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Samir Kantar, figure du Hezbollah, tué dans un raid israélien