DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : opération militaire pour reprendre Ramadi


Irak

Irak : opération militaire pour reprendre Ramadi

Depuis ce mardi, des soldats irakiens investissent divers endroits de Ramadi, en Irak. Leur mission : reprendre cette ville conquise en mai dernier par l’organisation Etat islmaique, qui y avait infligé un revers cinglant à l’armée.
“La ville sera totalement nettoyée dans les 72 heures” affirme le porte-parole des services de lutte anti-terroristes irakiens. Il resterait environ 300 combattants de l’Etat islamique (EI) dans cette ville située à une centaine de kilomètres à l’ouest de Bagdad et qui s‘étend le long de l’Euphrate.

Au nord ouest se trouvent les fiefs syriens de l’EI, Rakka, Deir Azzor, et au nord se trouve Mossoul, la deuxième plus grande ville du pays, entre les mains de l’Etat islamique depuis un an et demi.
En revanche, les villes de Tikrit et Baïji, toujours au nord de l’Irak, ont été reprises aux djihadistes de Daech par les Unités de mobilisation populaire, une coalition de milices chiites.

Soutenue par les frappes de la coalition aérienne dans ses diverses tentatives de reconquête de Ramadi, Bagdad a fait fr la prise de cette ville une priorité.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La barre du million de migrants arrivés en Europe en 2015 a été franchie