DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Algérie : mort de l'opposant historique Hocine Aït Ahmed


monde

Algérie : mort de l'opposant historique Hocine Aït Ahmed

L’opposant historique algérien Hocine Aït Ahmed s’est éteint ce mercredi dans un hôpital de Lausanne en Suisse à l‘âge de 89 ans. Né en Kabylie, il s‘était engagé très jeune dans la lutte contre l’occupation française en Algérie. Il fut l’un des chefs du FLN, le Front de libération nationale, qui déclencha la guerre d’indépendance.

Il devint ensuite un fervent opposant au régime et fonda, au début des années 1960, le FFS, le Front des forces socialistes. En 1999, il se présenta à l‘élection présidentielle avant de se retirer en pleine campagne, estimant que le scrutin était verrouillé en faveur du candidat du pouvoir, Abdelaziz Bouteflika.

Depuis 2012, il avait cessé toute activité politique pour des raisons de santé.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Crimée en poche pour 100 roubles