DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ministre Russe des Sports défend son gouvernement... et Blatter

Alors que la fédération Russe d’athlétisme est toujours bannie de toutes compétitions internationales, le ministre des Sports du pays s’est expliqué

Vous lisez:

Le ministre Russe des Sports défend son gouvernement... et Blatter

Taille du texte Aa Aa

Alors que la fédération Russe d’athlétisme est toujours bannie de toutes compétitions internationales, le ministre des Sports du pays s’est expliqué devant la presse.

Vitaly Mutko réfute les accusations de l’agence mondiale antidopage, selon qui l’Etat Russe appuie le dopage de certains athlètes, notamment en camouflant des test positifs.

“Le dopage, devrait être une question de responsabilité personnelle. On ne peut pas non plus passer la nuit avec chaque athlète. S’en prendre à un pays comme la Russie, en disant que notre gouvernement couvre le dopage, ce n’est pas possible. Nous gouvernons de manière sèrieuse et responsable. Certes, nous avons des problèmes de dopage, notamment dans l’athlétisme. Mais nous le combattons, et nous continuerons à le faire”, a annoncé Vitaly Mutko.

Le ministre Russe s’est ensuite livré à une surprenante défense du Suisse Sepp Blatter, le président déchu de la FIFA.

“Je vais vous dire, ça me désole que Blatter parte d’une telle manière. En 40 ans il a fait de grandes choses pour que le football soit tel qu’il est, pour que la FIFA devienne si puissante et si forte. Jetez donc un oeil au modèle économique, aux programmes de développement mis en oeuvre… De cela, on n’en parle pas beaucoup”, regrette Vitaly Mutko.

Comme lui, Vladimir Poutine ne cache pas son affection pour l’ex président de la FIFA, qui fêtera ses 80 ans en mars. Jeudi dernier le chef d’Etat Russe annonçait que Sepp Blatter ne méritait pas moins que le Prix Nobel de la Paix.