DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'or blanc réservé aux touristes en Savoie

La population locale vivant près des Ménuires et de Val Thorens est priée de laisser les pistes de ski aux touristes pendant les fêtes.

Vous lisez:

L'or blanc réservé aux touristes en Savoie

Taille du texte Aa Aa

Ranger vos skis et laissez les pistes aux touristes : c’est la requête insolite formulée par le maire de Saint-Martin-de-Belleville en Savoie.

Face à la pénurie de neige, l‘élu recommande aux locaux de ne pas skier à Val Thorens et aux Ménuires pendant les fêtes pour offrir aux touristes une expérience optimale sur les quelques centimètres de poudreuse artificielle qu’offrent les deux domaines. Une initiative diversement appréciée par les skieurs.

“Sur le principe, je trouve ça ridicule. C’est comme si on demandait aux Parisiens de ne pas circuler sur le périphérique pour laisser la place aux touristes pendant les fêtes de Noël”, estime une skieuse.

Pour un autre skieur _“il y a de la place pour tout le monde. Les gens du coin vont vite, mais ils maîtrisent bien donc il n’y a pas de problème”.

Un autre touriste estime que c’est plutôt une bonne idée, _“vu que les habitants d’ici ont plus de facilités pour skier plus souvent que nous”.

Pour Alan Hinkes, le premier Britannique à avoir gravi les 14 sommets à plus de 8000 mètres du monde, le plaisir semble au rendez-vous.

Certains locaux ne sont pas contre. Car les périodes de vacances rapportent gros aux domaines skiables.

Rien qu’en Rhône-Alpes, les dépenses des clients représentaient 6,5 milliards d’euros par an ces dernières saisons.

“La région vit de ça, donc on peut se priver pour leur laisser la place”, estime l’un des serveurs d“un restaurant d’altitude.

“J’ai quatre mois pour skier, voire cinq, donc les vacanciers qui ne sont là que pour une semaine, autant qu’ils en profitent, eux”, ajoute un employé des remontées mécaniques.

L’an dernier, la France était redevenue la première destination mondiale pour le ski devant les Etats-Unis et l’Autriche avec près de 54 millions de journées de ski vendues.

Pas sûre qu’elle reste en tête si la neige ne tombe pas rapidement.