DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'une des fondatrices des Grands-mères de la Place de Mai retrouve sa petite-fille


Argentine

L'une des fondatrices des Grands-mères de la Place de Mai retrouve sa petite-fille

C’est une jolie histoire, presqu’un conte de Noël.

L’histoire de Maria Mariani, 91 ans, l’une des fondatrices des grands-Mères de la Place de Mai en Argentine qui vient de retrouver sa petite-fille Clara après 39 ans de recherches.
Les retrouvailles n’ont pas été filmées mais les deux femmes ont publié ce selfie sur les réseaux sociaux.

Clara avait été enlevée par un policier à l‘âge de trois mois après l’assassinat de sa mère pendant la dictature.

Chaque année, sa grand-mère lui adressait des lettres publiques pour son anniversaire.

Clara Anahi devient ainsi le 120ème enfant volé à être identifié par l’organisation fondée en 1977 pendant la dictature.

Les Grands-Mères de la place de Mai ont inlassablement battu le pavé pour dénoncer les tortures, les assassinats et le vol de 500 bébés d’opposants politiques par la junte.

Elles avaient obtenu le prix Sakharov en 1992, décerné par le parlement européen.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vaste cyber-attaque contre les serveurs internet turcs revendiquée par Anonymous