DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la mort du principal chef des rebelles islamistes menace le processus de paix

Zahrane Allouche le chef d’un des principaux groupes rebels syriens et cinq de ses lieutenants sont morts ce vendredi après un raid revendiqué par

Vous lisez:

Syrie : la mort du principal chef des rebelles islamistes menace le processus de paix

Taille du texte Aa Aa

Zahrane Allouche le chef d’un des principaux groupes rebels syriens et cinq de ses lieutenants sont morts ce vendredi après un raid revendiqué par l’armé syrienne.

Les rebels tenaient une réunion secrète lorsqu’un raid a pulvérisé le bâtiment dans lequel ils se trouvaient. Selon des sources contradictoires, l’aviation russe ou l’aviation syrienne pourraient être à l’origine de ce bombardement.

Le groupe de Zahrane Allouche contrôlait en grande partie la banlieue est de Damas, la goutha orientale, grâce au soutien de l’Arabie saoudite.

Allouche, 44 ans, était le chef de Jaich Al-Islam (l’armée de l’islam), un groupe armé ilsamiste qui affirmait lutter aussi contre Daesh. Ce groupe s‘était allié à une soixantaine de factions rebelles pour former une coalition militaire.

L‘élimination des chefs de cette composante militaire constitue assurément une victoire pour le camp de Bachar El Assad. Mais pourrait aussi mettre en péril les difficiles négociations de paix qui devaient démarrer dans un mois. Les rebels tués vendredi exigeaient le départ de Bachar El Assad.

Le coup porté à Jaich al-Islam survient la veille de la mise en application d’un accord inédit qui prévoit le départ ce samedi de trois quartiers sud de Damas de 4.000 personnes, dont des jihadistes de l’Etat islamique, du Front Al-Nosra et des civils, ont affirmé des sources proches des négociations.