DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : Ramadi totalement libérée du joug de l'Etat islamique


Irak

Irak : Ramadi totalement libérée du joug de l'Etat islamique

Le drapeau irakien flotte à nouveau au-dessus de Ramadi. Après d’intenses combats, la ville a été “totalement” reprise aux mains du groupe Etat islamique. Annonce faite ce lundi par les forces irakiennes qui ont entamé le délicat travail de sécurisation. Elles circulent de quartier en quartier pour débusquer d‘éventuels combattants djihadistes et pour désamorcer les centaines d’engins explosifs que ces derniers ont laissé sur place avant de prendre la fuite.

La reconquête de Ramadi a été annoncée par l’armée à la télévision. Cette ville est hautement stratégique, non seulement car elle est située à une centaine de kilomètres de la capitale Bagdad, mais aussi car elle est le chef-lieu de la vaste province d’Al-Anbar, frontalière de la Syrie, de la Jordanie et de l’Arabie Saoudite.

Pour État islamique, qui contrôlait la ville depuis mai, il s’agit d’un sérieux revers, sans doute le plus important depuis le début de son offensive en Irak. L’armée irakienne affirmait récemment avoir repris aux djihadistes plus de la moitié du territoire perdu depuis 2014.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : plusieurs attentats à Homs