DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Haro sur les voitures pour lutter contre la pollution dans le nord de l'Italie


Italie

Haro sur les voitures pour lutter contre la pollution dans le nord de l'Italie

Freiner la circulation automobile pour limiter la pollution dans le nord de l'Italie, c’est l’objectif des autorités depuis hier et, dans certains cas, pour toute la semaine. À Milan et Pavie, la circulation est interdite jusqu‘à mercredi de 10H00 à 16H00.

Rome et Bergame ont opté pour la circulation alternée. C’est la troisième fois ce mois-ci que la capitale prend une telle mesure. Des mesures nécessaires pour limiter les émissions de particules fines selon Stefano Ciafani, de l’agence environnementale Legambiente. “Malheureusement, les grandes villes italiennes sont devenues irrespirables, c’est ce que montrent les résultats des centres de contrôle de la pollution. Le nombre de jours durant lesquels les seuils peuvent être dépassés, 35 jours selon la législation italienne, sont trois fois supérieurs à Milan. Rome a également largement dépassé les limites. Et ce n’est pas un problème seulement pour les villes de la plaine de Pô ou Rome.

La plupart des villes touchées par cette vague de pollution ont instauré un ticket journalier à 1,50 euro dans les transports en commun, histoire d’inciter les usagers à laisser leurs voitures au garage.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ankara espère renouer de bonnes relations avec Moscou, mais peine à convaincre le Kremlin