DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles et Paris : feux d'artifice annulés


monde

Bruxelles et Paris : feux d'artifice annulés

Bruxelles a annulé les festivités prévues cette nuit. Alors que de nouvelles arrestations de suspects de terrorisme ont eu lieu ces dernières heures, aucun risque n’est pris :

“C’est le caractère rassemblement de masses, déclare Yvan Mayeur, maire de Bruxelles, énormement de personnes, vous savez l’année dernière il y avait 100.000 personnes, et dans cette situation là, on ne peut pas garantir que l’on a contrôlé tout le monde qui vient sur l‘évènement. Ce qui ne veut évidemment pas dire que la vie doit s’arrêter à Bruxelles, au contraire il faut évidemment continuer à permettre aux Bruxellois de passer le réveillon dans de bonnes conditions”.

Les Belges ont appris mardi l’arrestation de deux hommes suspectés d’avoir projeté des attentats le soir de la Saint Sylvestre.

Paris célèbrera la nouvelle année dans la sobriété, et si un spectacle est prévu sous l’arc de Triomphe, le feu d’artifice n’aura pas lieu. Une “question de décence” pour Anne Hidalgo, la maire de Paris, après une année 2015 qui a endeuillé la France.

11.000 policiers, militaires et pompiers, soit 2.000 de plus que l’année dernière, seront mobilisés dans la capitale française et sa proche banlieue.

Vigilance également en Russie, entraînée elle aussi cette année dans le dossier du terrorisme international avec la destruction d’un avion de ligne par une bombe au dessus de l’Egypte. Le feu d’artifice aura bien lieu à Moscou, mais la place rouge restera fermée au public.

La capitale russe s’est tout de même illuminée de mille feux, avec une exposition de lumières réalisée par des designers venus de toute l’Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les opérations anti-PKK continuent en Turquie, le couvre-feu maintenu