DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barack Obama veut s'attaquer aux armes à feu en 2016


Etats-Unis

Barack Obama veut s'attaquer aux armes à feu en 2016

Renforcer le contrôle des armes à feu pour prévenir davantage de fusillades aux Etats-Unis : c’est la résolution du Président Obama pour 2016, dernière année de son mandat. Selon les médias, il envisagerait de légiférer par décrets afin de passer outre l’opposition du Congrès républicain.

“ Lundi, je discuterai de nos options avec notre ministre de la Justice, Loretta Lynch. Je reçois trop de lettres de parents, d’enseignants et d’enfants pour rester sans rien faire. Je reçois des lettres de propriétaires d’armes à feu responsables qui pleurent avec nous à chacune de ces tragédies ; qui partagent mon respect du second amendement qui garantit le droit de porter des armes, et ma conviction que nous pouvons protéger ce droit tout en empêchant quelques individus irresponsables et dangereux d’infliger des dommages à grande échelle,” a déclaré le Président américain dans sa première allocution hebdomadaire de l’année, enregistrée à Hawaï où il passe les fêtes en famille.

Invoquant la constitution, le puissant lobby des armes à feu, la NRA, a dernièrement convaincu le Sénat de rejeter une proposition de loi bipartite généralisant la vérification des antécédents judiciaires et psychiatriques des acheteurs d’armes. Barack Obama a appelé les Américains à tenir tête à la NRA : “ le lobby des armes est bruyant et bien organisé pour défendre la mise à disposition d’armes à feu pour tous. Il va nous falloir être aussi passionné et organisé pour défendre nos enfants. J’espère que vous me rejoindrez pour rendre l’Amérique plus sûre pour tous nos enfants.”

Le Président américain a maintes fois exhorté le Congrès de durcir la législation sur les armes à feu. Son engagement s’est fait plus fort après la tuerie de Newton en 2012. Un déséquilibré avait ouvert le feu dans une école primaire, tuant 26 personnes dont 20 enfants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

A Ramadi, l'armée irakienne libère des familles terrifiées par le groupe Etat islamique