DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le monde s'alarme de la crise entre Arabie Saoudite et Iran

Une mosquée sunnite presque entièrement détruite par des chiites fondamentalistes à Hilla, en Irak : les très fortes tensions entre Arabie Saoudite

Vous lisez:

Le monde s'alarme de la crise entre Arabie Saoudite et Iran

Taille du texte Aa Aa

Une mosquée sunnite presque entièrement détruite par des chiites fondamentalistes à Hilla, en Irak : les très fortes tensions entre Arabie Saoudite et Iran font craindre la multiplication de tels actes violents et aveugles.

Au niveau international, les craintes sont de plus en plus vives. La France appelle à la désescalade et la Grande-Bretagne se dit extrêmement inquiète :

“Nous voulons voir la stabilité au Moyen-Orient, a déclaré David Cameron. Nous voulons voir de bonnes relations entre les différents pays du Moyen-Orient, au moins parce que cela est absolument essentiel pour résoudre la crise que nous avons en Syrie, qui est la source de tant de ces problèmes”.

L’Allemagne a appelé Riyad et Téhéran à reprendre le dialogue, et le gouvernement allemand s’est exprimé, lui, sur le fond du dossier, et s’est fait très précis dans ses accusations et ses menaces :

“Les derniers développements en Arabie Saoudite sont alarmants, a déclaré le porte-parole du gouvernement allemand. Le gouvernement allemand s’oppose fermement à la peine de mort et surveille les derniers évènements en regard de l’exportation d’armes”.

Faire preuve de retenue, c’est aussi l’appel venu de la Russie, où un responsable du ministère des Affaires Etrangères a proposé que Moscou serve d’intermédiaire dans la crise. Le cabinet de Sergueï Lavrov serait ainsi prêt à accueillir des pourparlers entre les chefs des diplomaties iranienne et saoudienne.