DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Daesh assiège les ports pétroliers libyens


Libye

Daesh assiège les ports pétroliers libyens

Combats intenses autour des sites pétroliers du nord de la Libye. L’or noir, on le sait, est la principale source de financement des terroristes de l’Etat Islamique, d’où leur acharnement à tenter de prendre le contrôle des raffineries, en l’occurrence ce mardi autour du port d’al-Sedra.

Face à eux, les gardes des infrastructures ont bien du mal à résister aux assauts répétés des djihadistes. L’armée libyenne est démobilisée, à cause surtout de l’anarchie institutionnelle du pays : deux gouvernements se disputent le pouvoir.

Al Sidra et Ras Lanouf, les deux plus importants ports pétroliers de Libye, sont fermés depuis décembre 2014. Ils se trouvent entre les cités de Sirte, contrôlée par Daesh, et Benghazi,à l’Est.

Deux réservoirs de pétrole ont déjà été touchés par les échanges de tirs, l’un d’eux a pris feu, ses 420.000 barils de pétrole étant partis en fumée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Crise entre l'Iran et l'Arabie Saoudite : les pays du Golfe se rangent derrière Ryad