DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les données s'exposent à Londres

Vous lisez:

Les données s'exposent à Londres

Taille du texte Aa Aa

“Big Band Data”, avec ce titre l’exposition organisée à Londres à la Somerset House donne le ton. Elle explore l’explosion des données et son impact

“Big Band Data”, avec ce titre l’exposition organisée à Londres à la Somerset House donne le ton. Elle explore l’explosion des données et son impact sur notre vie quotidienne.

Présentation de l’expo par son commissaire Jose Luis de Vicente : “Cette exposition présente des œuvres d’art, des produits technologiques, des services, des prototypes, tout ce qui peut explorer les qualités des données en tant que matériaux de notre monde. Et dans l’expo nous voyons comment nous gérons un processus que l’on pourrait appeler la data-fication du monde qui présente beaucoup de similitudes avec l‘électrification du monde au 19e siècle.”

Déjà en 2009, en l’espace d’une année, l’humanité a produit la même quantité de données que pendant toute son histoire. Dans la pièce intitulée la London Situation Room, les visiteurs peuvent prendre contact avec les données collectées dans une des villes les plus connectées au monde.

Jose Luis de Vicente : “Des tonnes de choses dans la ville produisent des données, des trains du métro aux détecteurs de pollution, de nombreuses choses qui peuvent nous dire comment la ville se comporte à l’instant présent. Et ce que fait cette London Situation Room c’est de présenter beaucoup de ces données et les mettre à votre disposition.”

Dans un autre domaine, les données générées par les selfies. “Selfie city London” est un software qui permet de visualiser quelque 150 000 clichés très perso pris pendant une semaine par des londoniens ou des touristes.

1.46

Enfin deux artistes ont voulu donner vie, et lumière, aux marchés financiers. Joshua Portway : “C’est comme un planétarium avec des étoiles dans le ciel et chaque étoile dans le ciel est une action et c’est le marché boursier mondial sur lequel on est connecté en temps réel. Donc quand vous vous retrouvez là-dessous et que vous regardiez le ciel vous pouvez voir tout ensemble la plupart de l’argent qui circule dans le monde.”

‘Big Bang Data’ à la Somerset House à Londres jusqu’en février.