DERNIERE MINUTE

En Allemagne, le moment est venu d'ouvrir un débat sur l'intégration

Angela Merkel répond à l'onde de choc suscitée dans le pays par les agressions sexuelles du Nouvel An perpétrées par des dizaines de jeunes d'origine nord-africaine.

Vous lisez:

En Allemagne, le moment est venu d'ouvrir un débat sur l'intégration

Taille du texte Aa Aa

C’est une véritable onde de choc qui secoue l’Allemagne depuis les multiples agressions sexuelles de la nuit du Nouvel An à Cologne.

Alors que personne n’a encore été interpellé, Angela Merkel a estimé ce jeudi que le pays devait ouvrir un débat sur l’intégration. Plus de doute, les agresseurs étaient pour la grande majorité d’origine nord-africaine.

Les témoignages de victimes se succèdent à la télévision allemande, et 121 plaintes ont été déposées.

“Je veux rappeler que nous avons déjà renforcé le ministère de l’Intérieur en engageant 4.000 nouveaux policiers fédéraux. Il s’agit de l’une des nombreuses réponses nécessaires. Nous devons aussi repenser à nos principes de vivre-ensemble, à la base de notre société culturelle en Allemagne. le public attend plus que des paroles sur ces problèmes. Les paroles doivent être suivies d’actions”.

Critiquée par les plus conservateurs pour sa politique d’immigration, Merkel a dit vouloir envoyer un signal claire à “ceux qui ne veulent pas respecter nos règles de droit”.

“Pour l’instant nous avons seize suspects, a déclaré le chef de la police de Cologne. L‘équipe continue à enquêter, et ce n’est pas facile car nous avons des vidéos de très différentes qualités. De plus, un grand nombre de témoins doivent être entendus, c’est ce qui est fait en ce moment. Nous avons augmenté le nombre de nos hommes car nous voulons des résultats rapides”.

Les dizaines d’agressions et de vols se sont déroulés quand la police a évacué une place de Cologne dont le public était arrosé de feux d’artifice jetés d’escaliers.