DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la population de Madaya, affamée et mourante, va enfin recevoir de l'aide humanitaire

Une manifestation a eu lieu près d’Idleb, en Syrie, en soutien à la population de Madaya, assiégée depuis des mois par l’armée syrienne et qui meurt

Vous lisez:

Syrie : la population de Madaya, affamée et mourante, va enfin recevoir de l'aide humanitaire

Taille du texte Aa Aa

Une manifestation a eu lieu près d’Idleb, en Syrie, en soutien à la population de Madaya, assiégée depuis des mois par l’armée syrienne et qui meurt de faim.

Point of view

Je n'ai pas mangé depuis sept jours. Je le jure devant Dieu.

Le régime syrien a enfin autorisé dans la journée l’ONU à acheminer de l’aide alimentaire pour les 40.000 habitants de cette ville, proche du Liban, et tenue par la rébellion syrienne.

Deux autres villes, Kefraya et Foah, dans le Nord, devraient bénéficier aussi de convois d’aide.

Une dizaine de personnes, peut-être plus, seraient déjà mortes de faim ou de maladie à Madaya.

Un petit garçon, si l’on en croit des images censées venir de Madaya, affirme n’avoir pas mangé depuis sept jours. “Tu le jures devant Dieu” ? demande l’homme qui filme. “Je le jure devant Dieu”, répond l’enfant.

L’aide humanitaire devrait arriver dans les prochains jours.

En attendant, les habitants fortunés s’arrachent des sacs de riz ou de lait en poudre à 300 dollars le kilo.

La population ne peut pas non plus fuir la ville : quinze personnes, dont des enfants selon l’OSDH, ont été tués en essayant de le faire.