DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Agressions à Cologne : 16 suspects identifiés


Allemagne

Agressions à Cologne : 16 suspects identifiés

Le débat n’en finit plus d’agiter l’Allemagne après les agressions de femmes survenues la nuit du Nouvel An à Cologne. Dans les vidéos amateur reprises par les médias, on voit de nombreux groupes de jeunes maniant des feux d’artifices. Ce sont certains de ces groupes qui se seraient livrés à des agressions ce soir-là. Le nombre de plaintes s‘élève désormais à 120. Il s’agit essentiellement d’attouchements et de vols. Deux plaintes pour viol ont aussi été déposées. La police dit avoir identifié 16 suspects, en grande partie originaires d’Afrique du Nord.
Attaquée sur sa politique d’ouverture aux migrants, Angela Merkel durcit sa ligne.

“ Nous devons examiner encore et encore si tout ce qui est nécessaire a été fait en matière de modalités d’expulsion, pour envoyer un signal clair à tous ceux qui ne veulent pas respecter nos règles de droit “, a -t-elle déclaré depuis la Roumanie où elle était en déplacement.

A un mois du Carnaval de Cologne, le directeur de l’Office du tourisme redoute une forte baisse de l’affluence.

“ La situation est un peu tendue en raison des nombreuses réactions dans le monde entier, non seulement dans les médias mais aussi parmi les gens qui projetaient ou projettent toujours un séjour à Cologne, notamment pour le Carnaval. Beaucoup hésitent désormais à venir “, explique Josef Sommer.

Ces agressions en groupe n’ont pas seulement eu lieu sur une place de Cologne. Le soir du Nouvel An, il y en a aussi eu à Hambourg. Et le même phénomène a eu lieu, bien qu‘à une échelle beaucoup plus réduite, à Zurich, en Suisse, et à Helsinki, la capitale finlandaise.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Orban à Cameron : nous ne sommes pas des parasites