DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pétrole : le saoudien Aramco envisage une entrée en bourse

Alors qu'avec la chute des cours du brut, les finances du royaume sont dans le rouge, le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane l'a confirmé à l'hebdomadaire britannique The Economist, sans pré

Vous lisez:

Pétrole : le saoudien Aramco envisage une entrée en bourse

Taille du texte Aa Aa

Le géant pétrolier saoudien Aramco envisage de faire son entrée en bourse. Le conglomérat public, principal moteur de l‘économie du pays, étudie actuellement plusieurs options, de l’ouverture partielle de son capital à la cotation de ses filiales. C’est ce qu’a indiqué le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane à l’hebdomadaire britannique The Economist, sans préciser de date pour l’opération.

Point of view

Ils ont besoin de revenus supplémentaires. S'ils vendent une toute petite partie d'Aramco, ils en obtiendront.

Cette annonce fait suite à la publication par Riyad d’un déficit budgétaire record de plus de 89 milliards d’euros en 2015, conséquence d’une chute de 70 % des cours du brut depuis juin 2014 sous les 35 dollars le baril. Cette baisse des recettes a contraint le pays à réduire ses généreuses subventions sur les carburants cette année.

“ Ils ont besoin de revenus supplémentaires,” explique Vicky Price, chef économiste chez CEBR. “ S’ils vendent une toute petite partie d’Aramco, ils en obtiendront. Et on peut toujours améliorer l’efficacité d’une entreprise publique. “

L’introduction en bourse d’Aramco ne manquerait pas d’attirer les investisseurs étrangers sur le Tadawul, la bourse saoudienne, qui leur est ouverte depuis l’an dernier. A ce jour, la plus grande société pétrolière cotée est l’Américain Exxon mobil, cinquième plus grosse capitalisation boursière au monde. Nul doute qu’Aramco, qui produit trois fois plus, viendrait bouleverser ce classement.

Les estimations valorisent Aramco, premier groupe pétrolier mondial, entre 1.000 et 10.000 milliards de dollars – c’est deux à vingt fois la valeur de marché d’Apple, plus grosse capitalisation boursière au monde.