DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : violences en marge de manifestations contre la hausse des tarifs des transports

Le rassemblement avait débuté dans le calme pour dénoncer une augmentation des tarifs des tickets de bus et de métro.

Vous lisez:

Brésil : violences en marge de manifestations contre la hausse des tarifs des transports

Taille du texte Aa Aa

Au Brésil, des manifestations contre la hausse des tarifs des transports en commun ont dégénéré à Rio de Janeiro et São Paulo. Des individus ont brisé des vitres de bus, incendié des poubelles et jeté toutes sortes de projectiles sur les forces de l’ordre qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes.

Point of view

La population va ressentir cette hausse sur son pouvoir d'achat.

Le rassemblement avait débuté dans le calme pour dénoncer une augmentation des tarifs des tickets de bus et de métro, allant de trente à quarante centimes de réal, selon les villes.

“Cette augmentation des prix va affecter une partie importante de la population, explique cet étudiant. Les gens vont ressentir cette hausse sur leur pouvoir d’achat.”

“C’est une manifestation populaire, souligne ce leader syndical. Nous voulons que la population fasse pression pour que les tarifs baissent.”

À São Paulo, quelque 10.000 personnes ont défilé dans le centre-ville contre cette hausse des tarifs des transports, qui intervient dans un contexte de récession économique, de montée du chômage et de défiance vis-à-vis de la classe politique, la présidente Dilma Rousseff étant fragilisée par un scandale de corruption. Ces manifestations font par ailleurs écho à celles qui avaient secoué le Brésil avant la Coupe du monde de football.