DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pleins feux sur le "Stade des Lumières"


Sport

Pleins feux sur le "Stade des Lumières"

“Le Stade des Lumières”, “le Grand Stade” ou “le Parc Olympique lyonnais” : le nom n’est pas encore définitif, mais l’enceinte est déjà prête.

Ce premier stade entièrement privé construit en France est implanté à Décines, dans la banlieue est de Lyon, et il peut accueillir jusqu‘à 59.000 spectateurs.

Paula Vilaplana est notre envoyée spéciale : “Les joueurs de Lyon s’entraînent maintenant dans leur nouvelle enceinte. Fini Gerland, place au “Stade des Lumières”, dont la première pierre avait été posée le 12 novembre 2013. Ce stade, qui est la nouvelle maison de l’Olympique lyonnais, va aussi accueillir six matches de l’Euro-2016, y compris une demi-finale”.

Il va aussi abriter les finales de la Coupe d’Europe de rugby en mai prochain, des rencontres de la Coupe du monde féminine de football en 2019 et des concerts, comme celui de Rihanna le 16 juillet.

C’est l’aboutissement d’un projet qui a nécessité 450 millions d’euros d’investissements.

Jean-Michel Aulas est le président de l’Olympique lyonnais : “En fait, c’est le projet d’une vie. Il a fallu neuf années pour passer d’une idée à une réalisation. Et puis c’est une ambition, c’est l’ambition d‘être l‘égal des autres très grands clubs européens et donc de donner à l’Olympique lyonnais les moyens de ses ambitions”.

Cela ne pouvait pas mieux commencer pour l’OL avec pour l’inauguration une large victoire 4-1 face à Troyes, la lanterne rouge de Ligue 1, et Alexandre Lacazette qui restera à jamais le premier buteur à avoir sévi dans ce stade.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Africa Eco Race : les concurrents touchent au but