DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ballon d'Or : et de cinq pour Messi!


the corner

Ballon d'Or : et de cinq pour Messi!

Bienvenue dans The Corner. Si quelqu’un avait encore des doutes, ils ont été balayés ce lundi soir : le meilleur joueur de l’année a été Lionel Messi. La star de Barcelone a remporté son cinquième Ballon d’Or, en battant la forte concurrence de son rival Cristiano Ronaldo et de son coéquipier Neymar.

2009, 2010; 2011, 2012 et désormais 2015. Lionel Messi conforte son record avec ce cinquième Ballon d’Or qui vient couronner une année exceptionnelle : l’Argentin a remporté avec le FC Barcelone la Ligue des Champions, le championnat et la coupe d’Espagne, la super coupe d’Europe et le Mondial des Clubs.

Finaliste malheureux, Cristiano Ronaldo était le double tenant du titre. Le Portugais a payé l’année blanche du Real Madrid, en dépit de son titre de meilleur buteur de la Liga avec le chiffre hallucinant de 48 buts.

Partenaire de Lionel Messi, Neymar a marqué 45 buts et signé 22 passes décisives tout au long d’une année qui l’a vu quasiment se hisser à la hauteur des deux extraterrestres.

Zidane : une manita pour débuter

Cette semaine, nous avons été magnanimes et nous avons choisi seulement des tops dans notre section ‘’ Up & Down ‘’. Deux excellents débuts et un grand retour.

On commence avec Zinédine Zidane. Une manita 5-0 contre la Corogne pour débuter à la tête du Real Madrid – Zizou ne pouvait pas rêver meilleurs débuts. Avec en prime un magnifique but de l’un de ses protégés, Karim Benzema, auteur d’une talonnade géniale sur l’ouverture du score.

On poursuit avec Alexandre Lacazette. Il l’avait dit, il l’a fait : l’attaquant de l’Olympique Lyonnais a été le premier buteur de l’histoire du Parc Olympique Lyonnais où son équipe a largement dominé Troyes 4 buts à 1. Une inauguration réussie devant 55 169 spectateurs.

On termine avec Naples, vainqueur éclatant à Frosinone 5-1. Et voilà le Napoli champion d’hiver, un titre honorifique qu’il n’avait plus décroché depuis la saison 1989-1990, l‘époque du grand Maradona. Naples compte deux points d’avance sur la Juventus Turin et sur l’Inter Milan.

Road to Euro : le sacre des Pays-Bas en 1988

Cet été, les Pays-Bas ne participeront pas au championnat d’Europe des Nations en France. Ce sera la première fois depuis 1984 que les Oranges devront se contenter d’assister à la compétition à la télévision. Il y a 28 ans, heureusement pour eux, les choses s‘étaient terminées d’une autre manière.

Le Championnat d’Europe de football 1988 a eu lieu en Allemagne de l’Ouest. Après avoir dompté les éliminatoires- pour la première fois en 32 ans – les Pays-Bas sont arrivés en finale avec de grandes attentes. Près de 60% de la population néerlandaise était devant leur écran pour voir les Oranges battre l’Union soviétique, grâce à des buts de Ruud Gullit et de Marco van Basten . Il s’agissait du premier, et à ce jour du seul titre continental des Pays-Bas.

Un titre quand même pour Cristiano Ronaldo

Voulez-vous savoir comment les matchs les plus intéressants prévus pour les prochains jours vont se terminer? Nous vous le disons tout de suite. N’oubliez pas de nous envoyer vos pronostics sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TheCornerScores.

En Angleterre, nous voyons le leader Arsenal s’imposer à Liverpool. Et nous pensons que Tottenham va réussir à domicile à vaincre le surprenant dauphin de Leicester.
En France, nous parions sur un match nul dans le plus grand derby de la Ligue 1 entre Saint-Etienne et Lyon.

Cristiano Ronaldo gagne le prix de … “meilleur papa de l’année ‘’! C’est avec ses images d’un tendre CR7 enseignant à son fils à frapper les coups-francs que nous vous disons au revoir. The Corner revient lundi prochain. Restez avec nous!

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

The Corner : Zidane remplace Benitez