DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le tourisme turc visé par l'attentat d'Istanbul : interview

Alors que la Turquie est encore sous le choc du double attentat d'octobre à Ankara, le pays est à nouveau frappé par le terrorisme. Nous avons joint à Istanbul notre correspondant, Bora Bayraktar.

Vous lisez:

Le tourisme turc visé par l'attentat d'Istanbul : interview

Taille du texte Aa Aa

Melis Özoğlu, Lyon : – Bora, quelles sont les dernières informations ?

Bora Bayraktar, Istanbul : – Juste après l’attaque, la police a bouclé tout le quartier, les enquêteurs sur place viennent de terminer leur travail, qui a duré des heures.
Après l’explosion provoquée par le terroriste kamikaze ce matin, j’ai recueilli quelques témoignages. Plusieurs personnes m’ont parlé d’une odeur de poudre très forte dans toute la zone. Ils ont aussi déclaré que la force de la déflagration a fait trembler le sol. L’explosion a été entendue dans plusieurs parties de la ville. On sait aussi, si l’on en croit d’autres témoignages, que le kamikaze s’est fait sauter tout près d’un groupe de touristes.

Melis Özoğlu, Lyon : – Les autorités étrangères demandent à leurs ressortissants d‘éviter les lieux très touristiques et où il y a foule. Que pouvez-vous nous dire sur l’ambiance au sein des étrangers qui sont à Istanbul ?

Bora Bayraktar, Istanbul : – Eh bien juste après l’attaque, je me suis rendu sur la place Sultanahmet, et j’ai vu beaucoup de touristes qui se promenaient toujours là-bas. C‘était presque comme si l’attaque n’avait jamais eu lieu. Il y a encore beaucoup de gens sur la place maintenant, mais l’attaque vient d’avoir lieu et peut-être que dans les prochains jours avec les avertissements qui ont été donnés par les chancelleries étrangères le nombre de visiteurs arrivant en Turquie va baisser. Cela dit il faudrait aussi souligner le fait que la menace terroriste est désormais globale. Alors où que vous alliez, il ne sera pas facile d‘échapper complètement et définitivement à cette menace.

Melis Özoğlu, Lyon : – Parlons enfin de la vigilance des autorités turques et des mesures de sécurité qui ont été mises en place. Une réunion d’urgence du gouvernement a eu lieu, quelle est la prochaine étape pour le gouvernement ?

Bora Bayraktar, Istanbul : – Mélis comme vous le savez, après les attaques de Suruc qui ont eu lieu en juillet, suivies du double attentat d’Ankara, la Turquie a mis en place des mesures importantes, pour restreindre notamment l’entrée de terroristes venus de Syrie. La sécurité des frontières a été renforcée, des systèmes de contrôle électronique des frontières ont été introduits. Et un système de visas est aussi entré en vigueur. Cette attaque a lieu juste avant la visite du vice-président américain en Turquie. La Turquie va sans doute renforcer encore sa sécurité diplomatique et demander de l’aide à d’autres pays pour son combat contre le terrorisme.